vendredi 18 mai 2018

Dorian Lake - Hex in the city, Tome 1 : L'éventreur de San Francisco


 Auteur : Dorian Lake
Editeur : Noir d'absinthe
Parution : 19 février 2018
Pages : 154
EAN-13 : 978-2956299707


Un tueur en série sévit à San Francisco. Rien ne l'inquiète : ni la loi, ni les remords. Malheureusement pour lui, Taylor, une sorcière au passé trouble et au caractère de feu, décide de s'en mêler.
À la croisée des genres entre fantasy urbaine, avec ses vampires, monstres et sorcières, et le polar, découvrez un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.


Avant toute chose, je tenais à remercier Livraddict et les éditions Noir d'absinthe (que je ne connaissais absolument pas) pour ce partenariat.

Ce roman n'est pas du tout ce que j'attendais. J'ai vraiment été très surprise lors de ma lecture.
En effet, lorsque j'ai lu le synopsis, je m'attendais à un roman policier. L'histoire d'un tueur en série mêlée au surnaturel m'intriguait énormément. Cependant, cette partie de l'intrigue n'est finalement que minime. Si je me base uniquement sur l'enquête et les meurtres, j'ai trouvé que le déroulement était lent à se mettre en marche et la fin était un peu bâclée. C'est un peu ma déception lors de ma lecture. Je m'attendais à ce que l'intrigue soit plus développée et prenne plus de place. Or, je suis restée sur ma faim.
Le livre était malheureusement trop court pour qu'il y ait un réel développement. L'auteur survole beaucoup d'aspects de l'histoire à mon grand regret.

Cependant, j'ai tout de même apprécié ma lecture. Cet ouvrage se lit très vite car il a peu de pages et parce qu'on est happé dans la vie des personnages.
Ces derniers m'ont par ailleurs beaucoup plu. Taylor est pleine de fougue et de mystère. J'aimerais vraiment en savoir plus sur elle. Jake est également intéressant par sa déchéance. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. L'auteur a fait de ses protagonistes un point fort de son roman.

En bref, ce premier tome a réussi à attiser mon intérêt et me donne envie de retourner dans cet univers lorsque la suite sera sortie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire