dimanche 5 février 2017

Chloé Cruchaudet - Mauvais genre


Dessinateur : Chloé Cruchaudet
 Éditeur : Editions Delcourt
Collection : Mirages
Parution : 25 mai 2016
Pages : 159
EAN-13 : 978-2756082363




Paul et Louise s'aiment, Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l'enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché dans une chambre d'hôtel. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d'identité. Désormais il se fera appeler... Suzanne. Entre confusion des genres et traumatismes de guerre, le couple va alors connaître un destin hors norme.




Je dois bien l'avouer : je ne m'attendais pas du tout à cela et j'ai été très surprise.

Je me suis intéressée, tout d'abord, à cet ouvrage à cause des dessins qui m'ont agréablement interpellée. J'ai apprécié le choix des couleurs, qui n'a rien d'anodin et qui accompagne bien le récit. Les couleurs dominantes sont le noir et le blanc. Toutefois, on trouve des pointes de couleurs telles que le rouge et le bleu qui mettent l'accent sur certains détails. Ce fut un véritable plaisir pour mes yeux.


Quant au récit, je suis plus mitigée quant à mon ressenti.
J'ai apprécié la partie concernant l'impact qu'a eu la guerre sur Paul. Sa désertion a elle aussi eu des conséquences sur sa vie, ainsi que celle de Louise. Cette dernière m'a d'ailleurs touché par sa tolérance et sa compréhension envers son mari, alors que celui-ci peut se montrer assez dur avec elle.
Toutefois, j'ai trouvé que tout allait trop vite. Au cours de ma lecture, j'ai été perdue par l'absence de transitions. Je n'arrivais pas à savoir quand le récit se passait ou combien de temps s'était passé entre les planches. Cela a été assez perturbant et a un peu gâché ma lecture.
Cet aspect ne m'a d'ailleurs pas aidé lorsque je suis arrivée aux passages de Paul / Suzanne dans la forêt (ceux qui ont lu cette bande-dessinée comprendront). Je vais être tout à fait honnête : je n'ai rien compris à ces passages. Ils m'ont laissé extrêmement perplexes et je n'ai pas saisi ce qu'ils apportaient aux personnages et aux récits (ceci est purement personnel).

De ce fait, je ne sais pas comment me positionner face à cette lecture. J'ai apprécié cette histoire, principalement par son graphisme, mais certains éléments m'ont empêché de rentrer pleinement dans cet univers et je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire