vendredi 15 avril 2016

Anne-Laure Potevin - Mechaouid


 Auteur : Anne-Laure Potevin
Editeur : Librinova
Parution : 25 janvier 2016
Pages :148
EAN-13 : 979-1032500071



Mechaouid, la belle, la tempétueuse, la brûlante Mechaouid, est une cité orientale où les contes déchaînent les passions. La sécheresse fait rage et emmêle les esprits de ses habitants qui se croisent sous le regard caché de Chibani, le vieux sage pour les uns, le vieux fou pour les autres. Il y a Noura, la prostituée qui cherche l'amour; Sanaa, la fillette qui vient de cet ailleurs qu'elle rejette; et Bilal, le gamin des rues. Et puis, il y a cet homme qui arrive d'un long voyage, attiré par un fil invisible jusqu'à Mechaouid. Bientôt, les légendes se réveilleront, Chibani en est persuadé...



Avant debuter cette chronique, je tenais à remercier Livraddict et l'auteur, Anne-Laure Potevin, pour ce partenariat.



Ce livre a été une véritable découverte. Le style de l'auteur est très descriptif et cela donne une dimension particulière à cette histoire. J'avais l'impression de partir dans un pays lointain et de découvrir une ville qui m'était totalement inconnue. Le lecteur est littéralement plongé dans cette cité grâce aux sons, aux odeurs et bien d'autres choses.
L'auteur nous emmène à travers ses mots en voyage où l'on découvre une autre culture, ses habitants, ses paysages,... Cela a été, pour ma part, assez dépaysant. J'avais l'impression que mon esprit était parti très loin tandis que mon corps restait en France.

Certains passages traduisent une grande sensualité. La façon qu'a l'auteur de décrire les actes amoureux était érotique,  sensuel sans tourner à la vulgarité. Ces passages m'ont parlée, bien plus que ceux de 50 nuances de Grey qui paraissent bien fades à côté.
La ville comme l'auteur envoûtent le lecteur.

Les personnages sont attachants. On les découvre au fil des pages et on a envie de savoir ce qu'il va leur arriver.
Personnellement, j'ai eu un vrai béguin pour le duo formé par Bilal et Sanaa. Leur histoire m'a vraiment beaucoup intéressé et ce sont eux que j'ai de loin préféré suivre dans cette histoire.

Au fil des pages, Anne-Laure Potevin aborde de nombreux sujets. La question des origines y est fortement présente à la fois avec les personnages de Salim, Sanaa et Bilal qui ne sont pas originaires de Mechaouid mais également avec le personnage de Noura qui repense à la famille qu'elle a laissé derrière elle.
La femme a une place bien à part dans ce roman. On réfléchit au rôle que la femme a dans cette société mais également à l'image que les hommes ont d'elles. Tous ces passages m'ont vraiment fait réfléchir. Je pense notamment à celui où on parle de la mère qui ne peut plus être femme à cause de son rôle de mère.
Certes, cela se positionne plutôt dans le monde oriental. Cependant, certaines choses pouvaient également s'appliquer à notre société occidental et cela demandait réflexion.

Le seul tout petit bémol que je pourrais donner sont les petites coquilles trouvées durant la lecture. Cependant, elles sont très peu nombreuses et ne gâchent aucune la lecture. Ce n'est donc pas une chose qui diminuerait la qualité de cette écriture.

En bref, je suis contente de cette découverte. Cela n'a pas été un coup de cœur mais c'est un livre que je partagerai volontiers à mon entourage.       

Aucun commentaire:

Publier un commentaire