jeudi 9 novembre 2017

Evelyne Gauthier - Le club des joyeuses divorcées


 Auteur : Evelyne Gauthier
Editeur : Guy Saint-Jean Editeur
Parution : janvier 2017
Pages : 430
EAN-13 : 978-2897582333



Pour Marie-Claude, Rebecca, Julia et Claire, la vie ne s’arrête jamais. Elles sont mères accomplies, femmes d’affaires, citoyennes engagées et amies fidèles. Entre les lessives, l’épicerie à faire, les manucures, les soirées pour célibataires, la gestion des vacances scolaires, les légumes à mettre en conserve et les anniversaires, il n’y a pas de temps morts !
Claire est esthéticienne; douce et timide, elle manque de confiance en elle. Marie-Claude est adjointe à la rédaction d’un grand quotidien ; exubérante et torride en amour, elle est la mère de trois rejetons d’un ex devenu grano. Julia est l’aînée du groupe; propriétaire d’une galerie d’art, elle est une source intarissable de bons conseils pour ses amies et enfants. Finalement, Rébecca est colorée et prompte, elle est graphiste et élève seule son jeune garçon. Un vendredi soir par mois, les quatre copines mettent de côté les obligations quotidiennes pour se retrouver chez Julia et jouer de la musique; elles deviennent les Fuzzy Bunnies !
Qui a dit que divorce devait rimer avec tristesse ?



Depuis le début de l'année 2017, je me suis lancée dans le challenge Mystère organisé par Frogzine. Le thème du mois d'octobre est une "histoire qui se déroule dans le monde des livres". Or, je n'avais aucune idée de quoi lire pour cette occasion. Je suis donc allée piocher dans les propositions faites par Frogzine.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre lorsque j'ai commencé ma lecture du Club des joyeuses divorcées. J'avais envie d'une lecture divertissante et sans prise de tête.
On y rencontre quatre femmes totalement différentes mais dont la passion pour la musique va réunir. Elles ont des âges, des personnalités et des modes de vie très différents. Leur recherche du bonheur s'avère également au fil des pages prendre un chemin différent pour chacune d'elle.
Ce que j'ai apprécié dans cette histoire est son réalisme. Selon son propre passif, le lecteur est en mesure de se reconnaître dans au moins un des personnages principaux. J'ai aimé cette normalité qui transparaît du récit.

Malgré cela, j'ai trouvé ma lecture longue... mais longue... Je ne sais pas trop pourquoi j'ai ressenti cela. Par moment, j'étais totalement emballée par ma lecture et je ne souhaitais qu'une seule chose : connaître la suite. Néanmoins, parfois, je peinais à continuer ma lecture. Je ne sais pas si cela est dû au style de l'auteur ou encore au vocabulaire québécois utilisé que je ne maîtrisais pas. En tout cas, cela a rendu mon ressenti face à cette lecture assez mitigé.

Cette lecture fait partie du Challenge Mystère.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire