mercredi 28 mars 2018

Durian Sukegawa - Les Délices de Tokyo


 Auteur : Durian Sukegawa
Editeur : Lgf
Parution : 3 mai 2017
Pages : 224
EAN-13 : 978-2253070870


«  Écouter la voix des haricots  »  : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.



J'ai découvert cette histoire en apprenant tout d'abord l'existence du film. Lorsque je me suis renseignée à son sujet, j'ai appris qu'il s'agissait de l'adaptation d'un roman et j'ai donc souhaité le lire avant de voir le film.
Cette lecture a répondu à toutes mes attentes : elle m'a offert de la douceur et de la poésie.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Tokue. Cette grand-mère n'a pas eu la vie facile et pourtant elle a une force d'esprit incroyable et voit la vie avec philosophie. Je me suis très rapidement attachée à elle.
Au début, j'ai eu un peu de mal avec Sentarô. Je trouvais qu'il se laissait trop aller, qu'il n'avait aucune combativité ou motivation. Au final, au contact de Tokue, on le voit évoluer et mûrir. J'ai apprécié son évolution au fil des pages.

Les passages centrés sur la cuisine étaient très doux et délicats. On ne nous offre pas une recette avec toutes les procédures à suivre. Il y a quelque chose de poétique dans la manière dont la cuisine est abordée.

Certains pourraient trouver le rythme du récit trop lent. Cela n'a pas été du tout mon cas. J'ai aimé que l'histoire prenne son temps. Le mystère entourant Tokue n'est pas le thème principal du roman selon moi. L'auteur nous décrit avec une pudeur très japonaise la difficulté des différents protagonistes à s'échapper d'une vie qui les emprisonne. Chacun des personnages est touché par un malheur qui lui est propre et au lieu de se plaindre, chaque personnage préfère garder le silence.

En bref, même si cette lecture n'a pas été un coup de cœur, elle m'a offert la douceur et la poésie que j'attendais. Ce fut une agréable lecture qui m'a transporté dans un nouvel environnement et avec de nouvelles saveurs.

Cette lecture fait partie du Challenge Mystère.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire