vendredi 29 juillet 2016

Jo Piazza - Amoureuses anonymes


 Auteur Jo Piazza
Editeur Milady
Parution : 11 juillet 2013
Pages : 284
EAN-13 : 978-2811210601


Depuis qu'Eric l'a larguée pour s'envoyer en l'air avec sa secrétaire, Sophie devient dingue. Elle épie leurs moindres faits et gestes sur les réseaux sociaux... Mais quand son amie Annie, après avoir été arrêtée pour conduite en état d'ivresse, est contrainte d'assister aux Alcooliques Anonymes, c'est le déclic. L'amour est une drogue. Sophie décide d'accueillir chez elle les "Amoureuses Anonymes". Entre celles qui font une fixette, et les désespérées qui pleurent un ex perdu, elles vont lutter contre les dangers et les dépendances de l'amour...



J'ai fait l'acquisition de ce roman à l'occasion de La Grosse OP. C'est un livre qui m'attirait mais que je n'osais pas encore acheter. Finalement, étant à moins d'un euros, je me suis laissée tenter.

Amoureuses anonymes a répondu à mes attentes : un livre divertissant et sans prise de tête. Je n'en demandais pas plus.
Au fil des pages, l'auteur nous offre tous les clichés possibles de la femme célibataire. Le manque d'amour est omniprésent et cela nous offre pas mal de situations cocasses. Il y a forcément un petit quelque chose dans lequel on se reconnaît. C'est un livre parfait à lire après une rupture. C'est un livre qui fait du bien !

L'héroïne, Sophie, ne m'a pas marquée plus que cela. Pour moi, ce n'était pas vraiment elle le personnage principal, c'était plutôt les "Amoureuses anonymes" avec toutes ses personnalités différentes. C'est vraiment là tout l'intérêt du roman.
Le personnage qui est un peu sorti du lot, c'est Annie. Elle est une amie franche et présente, tout ce que l'on peut espérer d'une meilleure amie. J'ai adoré ses sorties verbales et ses réactions.

Par ailleurs, l'idée de renommer le numéro de sa meilleure amie avec "Ne pas appeler ce connard" est vraiment ingénieux. J'ai trouvé cela très intelligent.

La fin est très fleur bleue comme on peut s'y attendre mais cela ne m'a pas dérangé.

En bref, Amoureuses anonymes est une lecture de détente, sans grande ambition, portée principalement par les personnages secondaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire