dimanche 10 septembre 2017

Gillian Flynn - Les lieux sombres


 Auteur : Gillian Flynn
Editeur : Lgf
Collection : Ldp Thriller
Parution : 2 mars 2011
Pages : 512
EAN-13 : 978-2253157137


Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sours sont assassinées dans la ferme familiale. La petite fille, qui a échappé au massacre, désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de quinze ans. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby souffre de dépression chronique. Encouragée par une association, elle accepte de retourner pour la première fois sur les lieux du drame. Et c'est là, dans un Middle West dévasté par la crise économique, qu'une vérité inimaginable commence à émerger.



Avant ce roman, j'avais lu Les apparences du même auteur qui avait été un véritable coup de cœur et une claque au fil des pages. C'est pourquoi je m'attendais à ressentir quelque chose de très similaire. Malheureusement, malgré un moment agréable de lecture, mes attentes ont été un peu déçues. Peut-être ai-je mis la barre trop haute...

Gillian Flynn nous prouve une nouvelle fois avec quelle facilité elle peut jongler avec le présent et le passé. Son style permet au lecteur de se faire lui-même son opinion sur ce qu'il y a bien pu réellement se passer.
La fin fut pour moi à demi-teinte car j'avais réussi à deviner une partie de l'histoire. Ma surprise ne fut donc pas totale.

Libby est un personnage avec lequel j'ai eu beaucoup de mal. Dans le présent, cette affaire l'a détruite, même si elle se le cache à elle-même. Je ne me suis malheureusement pas attachée à elle et je n'ai éprouvé que peu de compassion à son égard. Je l'ai trouvé très égoïste, voire mauvaise. Ce qui la pousse à chercher la vérité est plus lié à l'appât du gain finalement. Ce personnage m'est vraiment sorti par les yeux par moment, ce qui a un peu freiné ma lecture.

Heureusement, l'intrigue reste prenante et je voulais avoir le fin mot de l'histoire. Gillian Flynn arrive parfaitement à tisser une toile pleine de rebondissements.
Les lieux sombres fut donc une très bonne lecture, même s'il est, pour moi, bien en-deçà de son autre oeuvre Les apparences.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire