mercredi 28 février 2018

Susin Nielsen - Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?


 Auteur : Susin Nielsen
Editeur : Helium
Parution : 11 septembre 2011
Pages : 195
EAN-13 : 978-2358510790


"Maman est arrivée avec un DVD et un sac de nourriture thaïe de chez Saswadee, comme tous les vendredis soir. Rosie a étalé une couverture devant la télévision, et j'ai disposé le repas dessus. C'était notre habitude immuable, toutes les semaines, et j'adorais ça. Car voyez-vous, le vendredi soir est la Soirée officielle des Femmes Gustafson. C'est LE soir de la semaine où maman est toujours libre pour rester avec Rosie et moi. Pas de rencards, pas d'invités, pas même Phoebe, Karen ou Amanda. Rien que nous trois. Donc, hier soir, nous étions à une demi-heure du début d'Ocean's Eleven, avec George Clooney, quand le téléphone a sonné. Nous ne sommes pas censées répondre au téléphone pendant la Soirée officielle des Femmes Gustafson. Mais quand maman a vu le numéro, elle a pourtant décroché..."

Violette a une mère qui ne sort qu'avec des losers depuis son divorce. Violette n'en peut plus, mais sa mère a désespérément envie de refaire sa vie et continue à accepter de nouveaux rendez-vous. Ce soir-là, le rendez-vous s'appelle Dudley Wiener, illico surnommé la Saucisse. Il adore les vide-greniers et les blagues nulles, et ne plaît pas DU TOUT à Violette qui décide de prendre les choses en main. Elle va donc écrire à George Clooney pour lui demander un petit service et filer Dudley : si la Saucisse a un cadavre dans son placard, elle le trouvera !



Je tiens à remercier avant toute chose Nathan du Cahier de lecture de Nathan grâce à  qui j'ai reçu ce roman dédicacé par l'auteur.

Je ne connaissais pas du tout Susin Nielsen et ce fut une très bonne découverte. L'auteur a un style fluide, ce qui rend la lecture rapide et prenante. C'est drôle et pétillant sans tourner au niais, ce que je craignais un peu au début de ma lecture.
Elle arrive également à trouver les mots justes pour s'adresser aux adolescents. Le thème abordé n'a rien d'original en soi : le divorce et la séparation des parents, les nouvelles vies des parents après cette séparation, etc. Toutefois, j'ai apprécié son traitement. Violette apprend à accepter que sa mère n'est pas qu'une mère et qu'elle a des besoins et des envies qui lui sont propres, même si elle ne les partage pas. Au fil de l'histoire, Violette gagne en maturité même si ce n'était pas forcément gagné au début. Cela a donné énormément de situations cocasses.

Susin Nielsen apporte une touche de fraîcheur dans la littérature adolescente. Même en étant une adulte, j'ai passé un agréable moment de lecture. J'ai réussi à me reconnaître dans l'adolescente qu'est Violette mais j'ai aussi réussi à me mettre à la place de la mère de Violette, ce qui a rendu cette lecture encore plus intéressante.
Je ne vais pas hésiter à jeter un coup d’œil aux autres ouvrages de cette auteur et j'espère que, lorsqu'ils seront suffisamment grands, mes enfants s'intéresseront également à ces livres.

Cette lecture fait partie du Challenge Mystère.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire